top of page

VULVE INFO

LA VULVE N'EST PAS LE VAGIN

panel 7.jpg

La confusion entre la vulve et le vagin est étonnamment fréquente lorsqu'on parle des organes génitaux d'une femme. Il s'agit cependant de deux parties différentes de l'anatomie féminine, alors autant utiliser la bonne terminologie. 

• La vulve est constituée de toutes les parties externes, y compris les petites lèvres et les grandes lèvres, le clitoris, l'ouverture du vagin et de l'urètre, et le mont de Vénus (le tissu graisseux qui recouvre l'os pubien). 

• Le vagin est interne. C'est le canal musculaire qui relie la vulve au col de l'utérus et au reste de l'appareil reproducteur interne (utérus, trompes, ovaires).

vulvasticnew.jpg

vulve ≠ vagin

vulve = parties externes

couleurs, formes

& tailles diffèrent

50 % des femmes ont 

les petites lèvres qui dépassent les grandes

CHAQUE VULVE EST UNIQUE ET C'EST NORMAL

Il n'y a pas de vulve 'normale'. Chacune d'entre elles est différente. Les couleurs, les formes et les tailles diffèrent, tout comme il est rare qu’une vulve soit symétrique. Certaines femmes – en fait 50 % d'entre elles – ont des petites lèvres qui dépassent les grandes lèvres, tandis que chez l’autre moitié ce n’est pas le cas. Aucun cas n'est plus 'idéal' ou 'plus beau' qu’un autre, il n’y a pas de norme. La photo qui figure sur cette page donne une idée des grandes différences qui existent. Elle est extraite du projet artistique de Jamie McCartney consistant en 400 moulages de vulves en plâtre. Ces liens vous conduiront vers d'autres sites avec des photos de vulves réelles. Quel que soit l'aspect de la vôtre, elle est comme elle devrait être. Ne laissez personne vous dire le contraire.

VOTRE VULVE PROTÈGE VOTRE VAGIN

La vulve est le centre de la réponse sexuelle d'une femme, mais elle protège aussi l'ouverture du vagin et de l'urètre. Les lèvres ne sont pas les seules à jouer ce rôle de protection, les poils pubiens font également partie des défenses naturelles du corps, en empêchent la saleté et des microorganismes potentiellement dangereux d'entrer dans le vagin. Ils réduisent également les frictions lors des rapports sexuels et empêchent la transmission de bactéries et d'autres agents pathogènes.

VOTRE CLITORIS EST PLUS GROS QU'IL N'Y PARAÎT

Jusqu'en 1998, la taille réelle du clitoris était quasiment ignorée par la science ‘traditionnelle’ dominante. Mais grâce à l'urologue australienne Helen O'Connell, le clitoris dans sa totalité est devenu un succès médiatique, en se révélant beaucoup plus grand que ce que la plupart des gens pouvaient imaginer. La partie visible du clitoris, souvent décrite comme ayant la taille d'un petit pois ou du bout d'un doigt, n'est en fait que l'extrémité d'une structure interne beaucoup plus grande, avec deux ‘tiges’ ou ‘bulbes’ mesurant jusqu'à 10 cm, et une énorme quantité de terminaisons nerveuses. Cette 'découverte' a également permis d'expliquer - une fois de plus - comment ce qui était considéré comme un orgasme vaginal est en fait un orgasme clitoridien interne. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visionner ce court-métrage d’animation, maintes fois primé. 

LES VULVES ONT UNE VIE NOCTURNE AUSSI 

Tout comme les hommes, les femmes ont des érections pendant la nuit (plus précisément pendant le sommeil paradoxal). On appelle cela 'tumescence clitoridienne nocturne' ou TCN. 

bottom of page